Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

L'Année philologique

Fondée à Paris en 1926 par Jules Marouzeau et considérée depuis de longues années comme un instrument de travail indispensable au public de chercheurs et d’universitaires auquel elle s’adresse en priorité, L’Année philologique est une bibliographie spécialisée qui a pour but de répertorier chaque année les travaux scientifiques relatifs aux civilisations grecque et romaine considérées à tous les points de vue (auteurs et textes ; littérature ; linguistique ; histoire politique, économique et sociale ; mentalités et vie quotidienne ; religion ; vie culturelle et artistique ; droit ; philosophie ; sciences et techniques ; histoire des études consacrées à l’antiquité classique). Une place importante y est accordée aux sciences dites « auxiliaires de l’histoire » (archéologie, épigraphie, numismatique, papyrologie, paléographie). Le signalement des monographies est suivi de la mention des comptes rendus dont celles-ci ont fait éventuellement l’objet ; celui des articles de périodiques et de recueils est accompagné d’un résumé en anglais, allemand, espagnol, français ou italien. En effet, internationale par l’origine des publications qu’elle recense, L’Année philologique l’est aussi par la diversité des pays où les équipes qui collaborent à sa rédaction ont leur siège (Allemagne, Espagne, États-Unis, France, Italie, Suisse). Chaque année, son contenu est intégré à la banque de données bibliographiques en ligne L’Année philologique sur Internet, qui permet la consultation, au moyen de nombreux critères de recherche, de l’ensemble de la collection.

Besoin d'aide ?
Page : 0.005294